FICP : Comment sortir du fichage de la Banque de France ?

Fiché Banque de France

Sortir d’une situation de surendettement n’est évidemment pas facile. À partir du moment où un particulier a souscrit à un crédit, il est évident qu’il s’expose à des risques, et celui que les banques et les souscripteurs redoutent le plus, c’est l’incapacité à payer les mensualités, une des origines du fichage.

Quels sont les différents fichages de la Banque de France existants ?

« Interdiction bancaire », « chèque sans provision » et « Banque de France » sont des termes qui font peur. Et pour cause, en cas d’incident de paiement ou de remboursement, son établissement bancaire peut demander son inscription sur le fichier des incidents de paiement auprès de la Banque de France. Il s’agit d’un organisme chargé de lister les incidents de paiement et de les transmettre aux établissements bancaires.

Les différents fichiers Banque de France existants :

  • Le Fichier Central des Chèques (FCC) : comme son nom laisse paraitre, un particulier est inscrit dans ce fichier s’il émet un ou plusieurs chèques, mais que son compte n’est pas suffisamment approvisionné pour couvrir le montant de ces derniers. De même, le fait d’utiliser une carte de crédit de façon abusive (sans les fonds nécessaires) peut amener au fichage.
  • Le Fichier National des Incidents de Remboursement de Crédits des Particuliers (FICP) : il existe toute sorte de crédits ou de prêts proposés par les différents établissements financiers. Et qui dit crédit dit remboursement avec taux d’intérêt. Un fichage dans le FICP est dû à l’incapacité de rembourser la banque. Un ultimatum de 30 jours est encore accordé, mais passé ce délai, la banque peut décider de l’inscription au fichier.
  • Fichage à la Banque de France en cas de surendettement : suite à d’importantes difficultés financières, un particulier peut constituer un dossier de surendettement qu’il devra remettre à la banque de France l’inscrivant au FICP automatiquement.

Comment en sortir ?

Le moyen le plus efficace et le plus évident pour sortir des fichiers de la Banque de France : il faut régulariser la situation en remboursant le créancier. Il est vrai que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais une fois que cela est fait, le retrait du FICP est très rapide. Pour le cas d’un chèque sans provision, il est nécessaire de remettre la somme en liquide en échange du chèque émis ou encore réserver une somme d’argent sur son compte et ensuite demander à la personne de réencaisser. Pour un problème avec le remboursement d’un prêt, il faut régler les mensualités en retard dès que possible. Parfois, le rachat de crédit peut aussi être une solution préventive pour éviter le fichage. La plupart des incidents de paiement à la Banque de France viennent d’un surendettement.

Il faut comprendre les fichiers avant de savoir comment en sortir. Et les solutions sont là même si elles ne sont pas toujours faciles à réaliser.